AccueilActualitésLa Scolarité de George à Eton : Un Investissement Royal

La Scolarité de George à Eton : Un Investissement Royal

L’avenir du prince George, fils aîné de Kate et William, est le centre d’attention de la famille royale britannique et de nombreux observateurs du monde entier. Alors que le jeune prince grandit rapidement, ses parents sont confrontés à des décisions cruciales concernant son éducation. L’une de ces décisions concerne son entrée imminente au collège, plus précisément à Eton, une école d’élite britannique. Cependant, cette éducation exceptionnelle a un prix, et Kate et William devront ouvrir leur portefeuille pour permettre à leur fils de suivre ses traces éducatives.

Les Étapes de l’Éducation de George

Le prince George a déjà parcouru un chemin impressionnant en matière d’éducation. Après avoir fréquenté l’école maternelle Montessori Westacre, située près de leur domicile familial à Anmer Hall, dans le Norfolk, il a rejoint l’école préparatoire privée Thomas’s Battersea, à Londres, en septembre 2017.

Au-delà du programme commun à tous les enfants de son âge, le prince George a eu la chance de se plonger dans une variété de matières, dont la religion, le français, l’informatique, l’art, la technologie, la musique, le théâtre, le ballet et même le latin. De plus, sa sœur, la princesse Charlotte, l’a rejoint deux ans plus tard. Suite à une période d’enseignement à domicile due à la pandémie de Covid-19, le prince George a regagné l’école. Cette fois, William et Kate ont opté pour l’école préparatoire privée Lambrook, située près de Kensington, où la famille du prince de Galles a élu domicile.

George à Eton : Une Décision Cruciale

Le 30 juin 2023 était une date cruciale pour les parents de George. Ils devaient prendre la décision de savoir si leur fils aîné suivrait les traces de son père, le prince William, et de son oncle, le prince Harry, en intégrant Eton. La décision est désormais connue. Après une visite de l’école le 21 juin dernier, il a été décidé que George entrera bien à Eton. Cependant, il devra attendre jusqu’en 2026 pour intégrer cette école d’excellence, réservée aux garçons et fondée par Henri IV en 1440.

Eton est un établissement de renom qui a vu de nombreux membres de la famille royale britannique passer ses portes. De plus, il était cher au cœur de la princesse Diana, car son père, Edward Spencer, et son frère, Charles, ont tous deux fréquenté cette école. Cette école prestigieuse s’étend sur 650 hectares de terrain, dont 200 sont réservés à la pratique sportive. Eton offre un environnement riche en histoire et en tradition, comprenant des cafés, des jardins et 26 maisons qui hébergent les 1 350 pensionnaires triés sur le volet.

À Eton, l’éducation artistique tient une place d’honneur, et les élèves ont accès à des équipements de pointe. De plus, l’établissement propose un enseignement de neuf langues différentes. Chaque élève bénéficie également de l’aide d’un tuteur personnel pour garantir son succès académique.

Cependant, comme on peut s’y attendre, de tels services ont un coût. Même si certains élèves peuvent bénéficier de bourses couvrant l’intégralité des frais, il en coûtera environ 40 000 euros par an, soit un total de 200 000 euros pour une scolarité complète. Comme on dit, quand on aime, on ne compte pas.

La scolarité de George à Eton représente un investissement considérable de la part de Kate et William, mais il est clair qu’ils sont prêts à offrir à leur fils aîné les meilleures opportunités éducatives pour son avenir en tant que potentiel roi d’Angleterre. Cette décision reflète l’engagement de la famille royale envers l’éducation de qualité et les traditions éducatives qui ont forgé de nombreuses générations de la monarchie britannique. Nous continuerons à suivre de près le parcours éducatif du prince George et à observer son évolution au fil des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Advertisingspot_img

Popular posts

My favorites

I'm social

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner